[Reporté] 7 avril 2020 à 16h, séminaire PandHeMic – Marie-Alexandra Schneider (Université Paris-Sorbonne): « Un phénomène pandémique? La propagation de l’iconographie populiste dans la communication politique depuis les années 2000 »

Partout les populistes ont le vent en poupe et gagnent du terrain. Le pouvoir émotionnel de l’image est largement mobilisé par ceux qui jouent volontiers de ce que Spinoza appelait « les passions tristes », la haine, la peur ou encore la colère, au détriment de la raison politique. A partir d’une analyse comparée de la communication visuelle de différents partis politiques contemporains (notamment du Front National pour la France, de l’AfD en Allemagne, de l’UDC en Suisse, de Vlaams Belang en Belgique ou du FPÖ en Autriche ) nous nous proposons d’interroger la grammaire de l’iconographie populiste. L’approche transnationale choisie vise plus particulièrement à mettre en exergue les phénomènes de contagion dans la communication visuelle, particulièrement prégnants à l’ère d’Internet.

7 avril 2020 à 16h, Université de Caen, salle du Belvédère


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search